Photo André-Jacques Auberton-Hervé
08.06 2018

André-Jacques Auberton-Hervé

Un bâtisseur visionnaire

Grâce à ses compétences dans le développement industriel, l’effectif de l’entreprise fondée par André-Jacques Auberton-Hervé (andre-jacques-auberton-herve) est multiplié par 500 en l’espace de dix années seulement. Dans les clients de la start-up, on retrouve des noms réputés. La start-up doit son succès à sa faculté à conquérir un marché de masse, à savoir celui des semi-conducteurs employés dans l’informatique, puis dans les consoles de jeu et les PC, et à présent dans les smartphones. Au début des années 90, André-Jacques Auberton-Hervé crée Soitec en s'associant à Jean-Michel Lamure.

Des activités dans le monde entier

Avec une société cotée sur le second marché dès 1999, André-Jacques Auberton-Hervé a pu résister à ses concurrents. Soitec dispose d'une visibilité internationale, avec cinq unités de fabrication réparties dans diverses régions du monde. Il a grandement contribué à la notoriété de la "Silicon Valley hexagonale". Son activité dans le secteur des composants électroniques a permis à André-Jacques Auberton-Hervé de développer sa clientèle dans le monde entier, par exemple en Arabie saoudite et aux Etats-Unis.

Un porte-parole de l'innovation

Le sens de l'innovation d'André-Jacques Auberton-Hervé lui a valu de recevoir, entre autres, le Prix de l’Audace Créatrice et le Trophée de l’entrepreneur innovant. Tablettes, objets connectés et téléphones portables dépendent tous des semi-conducteurs fabriqués par son entreprise. S'il est dans notre pays une figure de l'innovation, c'est bien André-Jacques Auberton-Hervé.

Son engagement en faveur des énergies propres

L'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé a ambitionné de se placer en leader pour faire face aux enjeux climatiques futurs. La France est un chef de file dans le secteur du développement durable. Elle l'a notamment prouvé avec l'accueil de la Conférence climat. Soitec a développé son activité d'éclairage LED et a entre autres équipé plusieurs dizaines de gares, en plus de l’énergie photovoltaïque mise en œuvre dans des pays ensoleillés. Pratiquant notamment la voile et l’équitation, André-Jacques Auberton-Hervé est logiquement un amoureux de la nature.